atelier autour de l'image fixe Grenoble scolaires

Atelier d’éducation à l’image fixe

Mardi après-midi, j’ai été invité par Adrien Bail, journaliste, auteur et éditeur à animer un atelier autour de l’image fixe auprès d’un public de 7 collégiens de 3e des trois collèges de la Cité éducative de Grenoble Echirolles.

Mon intervention s’inscrivait dans la programmation d’une semaine complète d’ateliers d’écriture et de découverte des médias, organisé par l’association Zone d’expression prioritaire en partenariat avec le centre d’éducation aux médias et à l’information.

Cela faisait longtemps que je voulais travailler avec des scolaires. Et j’avoue que j’y ai trouvé de la joie et du sens. C’est très différent d’un public d’adultes. Il y a peut-être une responsabilité plus grande. Les ados fonctionnent différemment. Et tout l’enjeu est de capter leur attention. Alors, avec Adrien, on a opté pour des ateliers pratiques introduits et ponctués par des flashs théoriques.

En résumé, je leur ai fait une présentation autour de l’image fixe, historique, et fonctions de l’image. On leur a demandé d’apporter une ou plusieurs photos chacun et d’en parler. C’était un moment très riche, allant du souvenir à la photo actuelle plus politique.

On a ensuite réalisé un atelier portrait en binôme après une brève introduction au portrait. Et on a terminé par un atelier narration où l’on mettait à leur disposition une soixantaine d’images et on leur demandait de raconter l’histoire de leur choix.

Il nous a manqué une demi-heure supplémentaire pour parler de Jonas Bendiksen et de son travail sur les fake news. Une prochaine fois peut-être !

Adrien est sur la photo qui accompagne ce post.

atelier #education #image #workshop #formation #stage #grenoble #isere #guillaumenedellec #adrienbail

À propos de l’auteur

Guillaume Nédellec

Diplômé d’une école de design graphique en 2010, je suis graphiste print et digital. Passionné des arts graphiques et photographiques, je suis également photographe et formateur sur Photoshop et Indesign. J’exerce l’essentiel de mes activités en Auvergne-Rhône-Alpes.

Répondre